Les invisibles de la guerre froide : KGB & STASI

Du 26 septembre au 22 novembre 2020

Mme Stéphanie M. détient la plus importante collection française, voire européenne, d’objets provenant des services secrets soviétiques (le KGB), et d’Allemagne de l’Est (la Stasi). 

À partir du 26 septembre 2020, la Galerie Dauphine (Marché Dauphine, Puces de Paris Saint-Ouen), accueille plus d’un millier d’objets de ce fonds unique : des équipements des services secrets exposés pour la première fois au public français comme la « Fialka » (le plus ancien modèle soviétique de machine électro-mécanique permettant le chiffrement/déchiffrement des messages), des émetteurs-récepteurs utilisés par les agents secrets, des magnétophones, des caméras et appareils photographiques clandestins spécifiquement développés pour les services spéciaux. Des uniformes, décorations, documents et reliques exceptionnelles de cette période sombre de l’histoire seront également exposés pour une immersion « totale » des visiteurs dans le monde secret des « invisibles ».

« Je suis impressionné par votre collection de techniques d’espionnage très rares. Je suis surpris qu’en vivant en France vous ayez réussi à collectionner des objets si extraordinaires du KGB. », Janvier 2017, Julius Urbaitis (Fondateur et Gérant du « KGB Spy museum » de New-York (USA) et du « Bunker KGB museum » de Kaunas à Vilnius (Lituanie).

Dossier de presse – Les Invisibles de la guerre froide

 

Informations pratiques
Du 26 septembre au 22 novembre 2020
Ouvert samedi et dimanche de 10h à 18hEntrée libre

Lieu de la mission
Galerie Dauphine (1er étage)Marché Dauphine
132-140 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen

Accès
En métro
Ligne 4 – Porte de Clignancourt
Ligne 13 – Garibaldi
En bus
N°85-Arrêt Marché Aux Puces
En voiture
Parkings à proximité