Peintre et diplômée en architecture d’intérieur et design de l’école Camondo, la belle Maryam Ahi aurait pu faire la promotion de ses réalisation mais elle a choisi de défendre l’art contemporain iranien en hommage à sa culture d’origine. Âgés de 25 à 50 ans, les peintres Siamak Azmi, Asal Fallah, Ahmad Mirzazadeh et Hamed Sadrahami, le sculpteur Sadegh Adham incarnent parmi tant d’autres la « movida » culturelle qui s’est emparée de Téhéran. A découvrir sans modération!