La nature a horreur du vide et la galerie de Leyla Ahi en est une parfaite démonstration. Du sol au plafond, dans tous les coins et recoins, reposent des textiles anciens. Qu’ils soient d’ameublement ou d’habillement, de Provence ou de Birmanie, de la période copte ou du designer italien Piero Fornasetti. Le monde entier défile ici, décorateurs de théâtre, de cinéma, couturiers, collectionneurs anonymes mais non moins addictifs… A la recherche de costumes d’époque (capes, visites, robes à la française, habits d’homme du 18ème siècle), costumes ethniques (kaftans marocains, kimonos chinois, boubous africains…), habits lithurgiques, parures de matadors, militaria, passementeries, broderies, tapis d’Orient ou d’époque Art Déco.
Membre de la Compagnie Nationale des Experts (CNE), Leyla parle de chaque pièce avec un enthousiasme communicatif.

Membre de la Compagnie Nationale des Experts en qualité d’experte en textiles anciens, Leyla Lebeurrier-Ahi a grandi dans le métier. Etudiante en histoire de l’art, c’est en toute logique que ses travaux de fin d’études à Paris IV La Sorbonne l’ont menée à broder sur les tissus archéologiques. Couvrant toutes les époques, ses tissus, textiles, étoffes et costumes, depuis les Coptes du VIIIème siècle avant Jesus-Christ jusqu’en ce début de XXIème siècle, font courrir les décorateurs de théâtre, les costumiers de cinéma, les créateurs de marionnettes, les collectionneurs, les restaurateurs de mobilier, jusqu’aux congrégations religieuses très concernées par les parures liturgiques, l’une de ses belles spécialités, avec les habits de lumière de toreros. En tête de ses clients les plus fameux figurent le musicien William Christie, Woody Allen, Jacques Garcia et Mr. Rose, décorateur d’opéra spécialisé dans les productions wagnériennes. Leyla a également « fourni » le Marie- Antoinette de Sofia Coppola.